Présentation

Le pari d’Initiales, revue d’art et de recherche éditée par l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon consiste à s’adosser à des figures pivots qui sont tout à la fois l’incarnation d’un moment, d’un courant ou d’un style, tout étant parfaitement éclairantes sur l’époque qui est la nôtre.

Joséphine Baker, sans doute plus encore que tous les visages qui ont habité les précédents numéros, est l’incarnation parfaite de ce don d’ubiquité. Sa silhouette, son allure, ses frasques et ses stratégies de diversion ont marqué à jamais l’imaginaire collectif de la modernité. Personnage éminemment romanesque qui traversa le XXe siècle et les continents, elle est aussi, aujourd’hui, une voix et un masque d’une efficacité redoutable pour se fondre dans les questions d’identité et de représentativité qui occupent notre monde contemporain.

Conçu en collaboration avec Marie Canet, professeur à l’Ensba Lyon, historienne de l’art et commissaire indépendante, ce treizième numéro d’Initiales réunit des contributions d’Anne Dressen, Marc Plas, Sophie Orlando ou Elvan Zabunyan ; des entretiens avec Paul Maheke, Cheryl Ann Boden, Lala ou Arthur Jaffa et des portfolios signés Julien Creuzet, Kara Walker, Gabriel Dumoulin ou Melissa Airaudi.

A paraître au printemps 2019

Directeur de la publication et de la rédaction : Gilles Levavasseur
Rédactrice en chef : Claire Moulène
Rédactrice en chef associée : Marie Canet
Designers graphiques : Noémie Besset et Robyn Johnson, sous la direction d’Alaric Garnier

Une co-édition de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon et de la Fondation d’entreprise Ricard.